Event 11

Arrivée de Nicolas avec 20 minutes de retard. A l’amende pour la prochaine fois.

Sortie de Cédric puis de Lætitia. Les jetons étaient assez bien répartis avant la réunification des tables. 2 chip leaders : Greg et... et à partir de là, Nico a eu de la chance jusqu’au bout. Même en finale, Pascal n’a rien pu faire.

Message de l'admin : tu commenceras le prochain tournoi avec 100 jetons de moins pour grande flemme d'écriture de résumé :]

Event 10

Les riches étant toujours plus riches, et les pauvres toujours plus pauvres, nous n’évoquerons pas dans ce résumé cette seconde frange de la population.

A titre d’exemples, nous ne parlerons pas d’Arno qui, du haut de ses 2 mètres, a fini toujours en dessous alors qu’il aurait préféré être au-dessus. Alex le Phénix, hôte de notre table en bois n’aura pas son moment de gloire. Ni même Nico, qui nous aura prouver qu’au poker, une chatte légendaire n’est pas suffisante. Enfin Pascal le Bad-beater (et non bad-biteur) restera également dans l’anonymat.

Commençons donc avec Fab qui après avoir joué 4 mains dans la soirée parvient à décrocher la dernière place du podium. Pierrot lui emboîte le pas et parvient à atteindre son objectif : finir dans le quatuor de tête ou dans les 4 premiers. Il se paie même le luxe d’inventer un nouveau concept : la « blood-river » (prononcé bloude riveur en français ou tout simplement rivière de sang). N’est pas philosophe qui veut !

S’ensuit le heads-up final entre Ed et Timothée. Le AQ de ce dernier est sans pitié avec le KQ de son adversaire. C’est donc Timothée qui remporte le gros lot pour sa première participation, au grand désespoir de Fab qui ne sera fera pas payer un kébab par Ed.

To be continued…

Event 9

Beaucoup d'absences pour ce 9e tournoi de l'année, notamment celle remarquée de la plus fidèle parmi les fidèles : Audrey (qui n'avait jusqu'à présent manqué qu'un event depuis la création du club... Respect !!!).

Avantage de la soirée : tout le monde se retrouve en table finale !! Mais certains pas pour longtemps.

Alors que nous sommes toujours en blindes 1-2, armée d'une paire d'as, Laetitia attaque à 30 préflop. Alex, joueur avec deux 7 la suit. Tombent 7, 10 ,10. Logiquement, elle relance mais se retrouve confrontée au tapis de son adversaire... Bluff ? Et non, pour une fois ce n'est pas elle qui craquera une paire d'as (cf précédent event) mais sa paire d'as qui la fera craquer !!!

En sortant sa chérie en moins de 20 minutes, Alex apparaît alors comme quelqu'un qui serait sans pitié, mais en apprenant qu'elle avait laissé des grumeaux dans la pâte à crêpes la veille, alors on réalise qu'elle s'en sort vraiment bien !

Ed sera le 2e à quitter la table, les dieux du Poker en ayant décidé ainsi. A l'affût d'une couleur, il envoie son stack avant la river espérant ramasser le pot, Arnaud hésite avec son brelan... il call. Seul un trèfle peut désormais sauver Edouard. Dans une "habile maladresse", Pascal entretient le suspens, le trèfle qu'il vient de sortir s'est retourné face contre table : pas un roi !!!! Et si.... ce roi de trèfle donne un full à Arnaud !

Vient ensuite le tour de Cedric qui joue sa soirée avec As-2 (peu avant, As-10 lui ont coûté cher face à Fabien et  son As-roi). Alex assume sa position de "cheapleader" et le sort avec une dame tombée au flop qui se marie à son 10-Dame.

Les mains s'enchaînent, Hélèna est la suivante, victime d'une couleur. Puis c'est au tour d'Arnaud et de Caro qui ont alterné bonnes et mauvaises rencontres.

Pascal accrochera la 3e place, et la finale tournera court. Les tapis sont plutôt déséquilibrés, Fabien et Alex les enverront facilement l'un pour se refaire l'autre pour en finir.

Fabien ne décrochera toujours pas de victoire ce soir mais son jeu demeure récompensé par sa 1ère place au classement !

Event 8

Ca y’est, c’est la rentrée après les vacances et tout le monde est content de se retrouver. La maitresse (de maison) nous donne tout de suite les nouvelles règles : début à 20h40 et ne rien poser sur le mobilier (elle est pas commode…).

Pas de nouvelles têtes mais le retour de certains après des mois d’absence. On commence donc cet évènement à 13. Alex se retrouve très vite en difficulté suite à plusieurs attaques de Jean-Pierre (l’ancien du bahut) qui lui dérobe tous ses jetons. Arnaud (le grand du bahut) souhaite virer de la classe Alex (alias le phénix) mais sa chérie le protège ce qui met en colère Arnaud.

Caro la revenante n’a pas encore repris le rythme et se voit contrainte de partir très tôt, Audrey et Laetitia la suivront rapidement par solidarité féminine (?) en tout cas le gang des pigeonnes (qui nous a tant fait souffrir) est vite mis à mal. On peut ainsi se regrouper à 10 et s’apercevoir que certains arrivent en force notamment Pascal (la matheux de la bande) Jean-Pierre et Fabien (l’informaticien) se retrouvent en position favorable.

Jean-Pierre se fait attaquer de toute part, ne touche plus rien et se voit contraint d’abandonner sa place, Tim (alias le phé - 1/2 phénix) résiste mais se voit sortir sur la même main par le grand (Arnaud). Arnaud se voir donc revenir dans la partie après avoir été au plus mal. 

Nico voit l’heure tourner et la permission de minuit approcher : il lance donc plusieurs fois tapis mais sans se faire payer avant de subir une attaque fatale qui lui permet de rentrer à l’heure. Pascal prend un sale coup face à Helena (toujours  présente malgré sa discrétion) en se faisant craquer sa paire d’as par brelan de rois. Cédric espère gagner une place en choisissant bien sa main mais se voit éliminé malgré avoir échapper à une alliance. Pascal ne se remettra pas de la paire d’as et sortira peu après. Helena tente le tout pour le tout mais Arnaud touche son full et l’éjecte de la partie.

On arrive donc au carré (chacun son côté de table) final avec Ed, Fabien, Alex et Arnaud. Ed, le plus en difficulté attaque rapidement, se fait attraper par Fabien et sort juste avant le podium.

Alex se doit de réagir car il est le plus en difficulté et se voit contraint de jeter paire d’as et paire de rois faute d’adversaire qui paie la blinde. Fabien est sorti par Arnaud grace aux blindes qui augmentent et obligent chacun à prendre des risques.

Le face à face final Alex-Arnaud (pour rappel on l’avait eu en début de partie) ne durera pas malgré une bonne résistance d’Alex, Arnaud après avoir souffert en début de partie lui assène le coup fatal sur une suite à la river contre une paire servie.

Pour le classement de la saison, un regroupement s’effectue en haut de classement. Tout le monde à ses devoirs pour réciter chacun sa leçon lors de notre prochaine partie.

Event 7

Un evenement à 10 joueurs avec des nouveautés.

En effet nous accueillons un nouveau joueur avec 13 ans d'experience ce jour non pas au poker mais dans la vie : Timothé.

Sur les premières mains, Timothé profite de son profil pour relancer et faire coucher ses adversaires. Rapidement, Alex décide de reprendre les choses en main et va à tapis face à Laetitia qui lui craque sa paire d'as sur la river. Ce sera une habitude à prendre pour ce soir.

Alex se retrouve en difficulté mais refuse d'abdiquer et Laetitia se retrouve dans sa position de chipleader qui lui permet de voir beaucoup de mains.

Audrey est la première victime de la soirée sans avoir pu exprimer son talent, suivie rapidement par Timothé qui n'a pas réussi à bénéficier tout au long de la partie de son image. Alex n'honore pas son surnom de phénix et se voit contraint de quitter la table.

Nico reste à l'affût pour utiliser ses coups magiques mais ne peut rien contre les couleurs de Laetitia à la river.

Reste donc 6 joueurs. Edouard, qui voit son tapis fondre tente le tout pour le tout et profite d'une couleur qu'il n'a pas vu pour se relancer, ce sera de courte durée et sera le prochain à sortir. Jean-Pierre, très discret jusqu'ici réussit 2-3 coups qui lui permettent d'augmenter son tapis mais subit la loi de Laetitia pour se faire éjecter à son tour.

Celle-ci subit un premier coup d'arrêt par Arnaud (respect du grand frère) qui double son tapis. Il s'agit maintenant d'éviter la place du con et Helena qui tentait de se cacher en bout de table se fait rattraper par les blindes et se voit contrainte de jeter ses derniers jetons en blinde et se voit pousser dehors par Laetitia.

 

Le dernier trio composé de Pascal, Arnaud et Laetitia attaque la dernière ligne droite. Les garçons se voient contraints de jouer en push or fold et c'est Arnaud qui en tire les bénéfices alors que Pascal voit ses derniers jetons s'évaporer.

 

Arnaud est repassé devant juste au hands-up et agresse Laetitia qui pousse tapis une première fois et en sort vainqueur, mais la seconde lui sera fatale face au brelan de 3 d'Arnaud touchée au flop.